5 mots d’argot canadien à connaître

Bienvenue au Canada : pays du hockey sur glace, des érables, des yétis, de Céline Dion…! Mais le Grand Nord Blanc a bien plus à offrir que de simples clichés : il possède aussi sa propre identité linguistique. 

Après une initiation aux mots d’argot britanniques, voici un échantillon de cinq mots d’argot canadiens.

Snowbirds

Le Snowbird (littéralement “oiseau d’hiver”) n’est pas une espèce d’oiseau rare mais une métaphore désignant les retraités canadiens qui s’exilent dans le sud pour y passer l’hiver. Ils se réfugient souvent en Arizona ou en Floride où la pluie n’est qu’une légende urbaine. 

Le saviez-vous ? Une association leur est même consacrée : la Canadian Snowbird Association, qui compte aujourd’hui 80 000 membres. 

Exemple : “Look at those Snowbirds packing their RV, I bet they’re heading to Miami!”

Traduction : “Regarde-moi ces Snowbirds qui font leurs bagages, je parie qu’ils partent pour Miami !”

The dep

Très représentatif de l’argot provincial de Québec, the dep est la contraction du mot français “dépanneur” ou de son verbe “dépanner”. Il désigne une supérette de quartier qui vend le strict nécessaire à toute heure du jour et de la nuit.

Exemple: “I’m heading out to the dep, do you need anything? Beer? Cat food? Dental floss?”

Traduction : “Je passe à la supérette, tu as besoin de quelque chose ? De la bière ? Des croquettes pour chats ? Du fil dentaire ?”

Washroom

Ce mot est un euphémisme pour désigner les toilettes, waters, commodités, WC… Tout dépend de quel côté du globe vous êtes. 

Exemple: “His date went to the restaurant washroom and never came back. Unlucky.”

Traduction : “Son rencard est allé aux toilettes et n’est jamais revenu. Pas de bol.” 

Loonie / Toonie (ou Twoonie)

C’est ainsi qu’on nomme la pièce d’1 dollar canadien. Ce mot fait référence au Loon, l’oiseau originaire d’Ontario dessiné sur la pièce. Loonie a donné naissance au mot twoonie, associé à la pièce de 2 dollars, qui est un mélange entre les mots two (deux) et loonie

Exemple : “All I’ve got is a loonie. Should we order an Uber instead?”

Traduction : “Il ne me reste qu’un dollar en poche. On commande un Uber à la place ?” 

Parkade

Très répandu dans l’Ouest canadien, le mot parkade fait référence à un parking à plusieurs niveaux. Si on l’utilise surtout pour désigner un parking extérieur, les Canadiens l’emploient également pour parler d’un parking souterrain ou d’un garage. 

Exemple : “Let’s hurry up and head to the parkade before they charge us more loonies.”

Traduction : “Dépêchons-nous de retourner au parking avant qu’ils ne nous prennent encore plus d’argent.” 

Bonus : Eh?

L’un des mots d’argot les plus populaires, eh (prononcé “ay”) pourrait se traduire en français par les interjections “hein ?” ou “non ?”. Les Canadiens utilisent eh? :

  • Pour confirmer ou approuver quelque chose :

Exemple : The beer is cheap here, eh?

Traduction : La bière n’est pas chère ici, hein ?”

  • Pour exprimer la surprise :

Exemple : What a game, eh? 

Traduction : Quel jeu, hein ?

  • Pour ponctuer une histoire ou une anecdote

Exemple : So I was at this bar, eh?

Traduction : Donc j’étais au bar, tu vois ?

Envie de connaître encore plus de mots d’argot canadien ? Essayez gratuitement Gymglish, nos cours d’anglais en ligne



Lire aussi sur le même sujet :


Leave a Reply