5 séries cultes pour apprendre l’allemand

C’est officiel : l’époque où l’apprentissage de l’allemand se résumait uniquement à des livres de grammaire interminables est révolue et nous nous en réjouissons !

À l’image des œuvres cinématographiques, les séries télévisées de tout genre (thriller, comédie, dystopie…) donneront un véritable coup de boost à votre apprentissage de la langue de Goethe et ce, sans fournir d’efforts insurmontables. 

Si votre but est de vous familiariser avec les tournures typiques allemandes et des règles de grammaire complexes, les séries télévisées seront un réel allié dans votre parcours d’apprentissage. Sans parler de l’amélioration de votre compréhension écrite si vous optez pour les sous-titres en VO !

Gymglish a créé juste pour vous une sélection de cinq séries en allemand pour perfectionner votre maîtrise de la langue :

1) Babylon Berlin (2017 -)

Nous débutons cette sélection avec la série policière Babylon Berlin créée par Tom Tykwer, Achim von Borries et Henk Handloegten. Basée sur les best-sellers de l’écrivain Volker Kutscher, la série retrace la vie de Gereon Rath, jeune commissaire de police, muté de Cologne à Berlin en 1929 afin d’enquêter sur un réseau mafieux de films pornographiques. Mais l’affaire s’avère bien plus complexe que prévu… Babylon Berlin saura captiver les férus d’histoire, car la série donne un aperçu plus que réaliste de la vie des Allemands pendant les Années Folles de la République de Weimar (période suivant la première guerre mondiale, jusqu’à l’arrivée au pouvoir des nazis).

Le saviez-vous ? La série a exigé trois ans d’écriture, 180 jours de tournage, 300 décors et 5000 figurants !

2) Ladykracher (2002 – 2013)

Si vous souhaitez améliorer vos compétences linguistiques dans la bonne humeur, l’émission de sketchs Ladykracher est un incontournable. En tête d’affiche : l’humoriste Anke Engelke (1965-), qui joue différents personnages et met en lumière les nombreux enjeux auxquels sont confrontées les mères au XXIᵉ siècle. En plus d’être une comédienne à succès, Engelke est aussi une présentatrice de télévision qui a animé plusieurs éditions du Prix du cinéma européen et du concours Eurovision de la chanson.

Le saviez-vous ? Anke Engelke a également prêté sa voix à Marge Simpson dans la version allemande de la série Les Simpsons

3) Unterwegs nach Atlantis (1982)

Diffusée pour la première fois le 18 septembre 1982, la série jeunesse Unterwegs nach Atlantis (En route vers l’Atlantide) d’Ota Hofman (1928-1989) et Tomás Holý (1968-1990) est une coproduction de chaînes de télévision allemandes, suisses, autrichiennes et tchécoslovaques. La série relate l’histoire de deux garçons qui vivent à des siècles différents et font ensemble un voyage dans le temps. L’histoire est basée sur les romans de l’actrice et auteure allemande Johanna von Koczian (1933-) : Abenteuer in der Vollmondnacht (Aventures dans la nuit de la pleine lune, 1977) et Der geheimnisvolle Graf (Le Comte mystérieux, 1979).

Le saviez-vous ? Lors du tournage, certains acteurs parlaient exclusivement tchèque et ont été doublés en allemand par la suite.

4) Tatort (1970 -)

Connue comme étant la série allemande la plus longue, Tatort (“Le Lieu du Crime”) est une fiction policière diffusée depuis 1970. La série se démarque par la longueur de ses épisodes aux allures de films (90 minutes chacun) ainsi que par son concept. À la différence des polars habituels, la série ne se focalise pas uniquement sur les aventures d’un ou plusieurs personnages. Au fil des saisons le décor change, laissant place à de nouveaux et nouvelles protagonistes, faisant de Tatort une série itinérante qui alterne les commissariats et les régions (Länder) d’Allemagne. Depuis près de 50 ans, la série occupe le créneau télé du dimanche soir avec une assiduité surprenante. En somme : cultissime.

En tant qu’apprenant de l’allemand, la série est idéale pour se familiariser avec différents accents, et découvrir les spécificités culturelles de différentes régions.

Le saviez-vous ? À ce jour, on ne compte pas moins de 1120 épisodes de la série !

5) Nesthäkchen (1983)

La série de films allemands Nesthäkchen (1983) a été produite par Gero Erhardt (1943-), avec Christian Wolff (1938-) et raconte la vie d’une jeune fille qui grandit dans une famille de médecins conservateurs à Berlin, pendant la période wilhelmienne (de 1871 à 1914). Les films sont basés sur les premiers volumes de la série de livres pour jeunes filles du même nom (1913-1925) de l’écrivaine juive Else Ury (1877-1943) qui a été assassinée à Auschwitz.

Le saviez-vous ? Nesthäkchen signifie “petite dernière” ou “cadette”.

Bonus : Derrick (1974 – 1998)

Impossible pour nous de clore cette liste sans citer le célèbre commissaire allemand Derrick

Apparue sur les écrans des téléviseurs allemands en 1974, cette série policière met en scène les enquêtes de l’inspecteur Stephan Derrick et de son acolyte Harry Klein dans la ville de Munich. Ensemble, ils entreprennent une série d’enquêtes, cependant dépourvues de courses poursuites ou de fusillades… Très souvent, les spectateurs doivent attendre la toute fin de l’épisode pour obtenir la réponse à l’intrigue du scénario ; un travail minutieux d’accumulation de déductions et d’étude de la psychologie des personnages est ainsi réalisé.

Le saviez-vous ? En 24 ans de série, sur 281 épisodes, Derrick aura démasqué 282 coupables, vu 344 cadavres, sorti seulement 10 fois son pistolet et laissé échapper 3 meurtriers.

Gardez à l’esprit que les séries télévisées doivent être utilisées comme complément d’apprentissage plutôt que support unique. Si votre allemand a besoin de perfectionnement, testez dès aujourd’hui nos cours d’allemand en ligne Wunderbla : 15 minutes d’effort par jour pour des résultats avérés sur la durée.


Lire aussi sur le même sujet :

Laisser un commentaire