5 spécialités allemandes à tester “tout de schnell”

Chez Gymglish, nous sommes persuadés que la gastronomie fait partie intégrante de la culture d’une langue.

Nous vous proposons une délicieuse sélection des mets les plus insolites à tester lors de votre prochain voyage dans un pays germanophone. Notez que ces plats ne font pas partie du quotidien des Allemands, mais ils attirent l’attention. À celles et ceux qui aiment le risque : à vos fourchettes !

Schmalz

A la carte dans de nombreuses régions allemandes, le Schmalz est une purée de gras de porc fondu, mêlée à de l’oignon ou des pommes. Véritable substitut du beurre, il est conseillé de déguster le Schmalz avec du Schwarzbrot ou Bauernbrot (pains allemands très populaires). Ce met a également sa place dans la gastronomie polonaise et dans certaines communautés juives (qui utilisent du gras de poulet ou d’oie). 

Mett 

En France, nous connaissons le steak tartare, disposé dans l’assiette avec un œuf cru et quelques frites. En Allemagne, vous retrouverez le Mett, un plat à base de porc cru, généralement agrémenté de sel, poivre et d’ail. Sa particularité ? Le Mett est parfois présenté sous forme de hérisson. Pour représenter ses yeux : des olives et pour ses épines, vous aurez le choix entre des oignons crus ou des bretzels… Original ! 

Bon à savoir : la loi allemande stipule que la composition du Mett ne doit dépasser les 35% de gras. Enfin un gouvernement qui prend position sur des sujets importants. 

Zungenwurst

Littéralement “saucisse de langue”, la Zungenwurst est un fromage de tête à base de sang de porc. Il est composé de morceaux de langues marinés au vinaigre, des oignons et parfois même de mie de pain et d’avoine. Comment déguster cette wurst ? Tranchée et revenue avec du beurre… tout simplement. 

Milbenkäse

Oublions notre camembert adoré. Le Milbenkäse ou “fromage d’acariens” est considéré comme un produit d’exception en Allemagne. Il est confectionné uniquement dans le petit village de Würchwitz situé à l’est du pays. Le processus de fabrication est simple : le fromage est laissé dans une boîte en bois au contact d’acariens pendant trois mois durant lesquels les insectes se délectent de la croûte. Le liquide contenu dans leur système digestif fermente au contact de l’aliment et donne… le Milbenkäse qui est ensuite consommé avec les acariens vivants. Appétissant ! 

Beuschel

Que diriez-vous d’un mélange de cœur et de poumons de veau ? C’est le plat hivernal que nous vous présentons pour clôturer cette liste. Originaire d’Autriche, le Beuschel est un ragoût bouilli pendant de nombreuses heures avec des légumes, puis refroidi et enfin coupé en morceaux.

Fun fact : en viennois (Autriche) le Beuschel signifie le “poumon”. Ainsi Beuscheltelefon (“téléphone pulmonaire”) peut se traduire par “stéthoscope” ! 

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un Guten Appetit. À lire également : notre article sur les pires plats français (disponible en anglais uniquement). 

Pour plonger dans la culture et l’apprentissage de la langue allemande, nous vous conseillons notre cours d’allemand en ligne Wunderbla ! Test gratuit pendant 7 jours.


Lire aussi sur le même sujet :

Leave a Reply