Le paysage linguistique européen : zoom sur l’allemand

Si l’apprentissage de la plupart des langues européennes relève d’un intérêt stratégique, la nécessité est loin d’être la seule garante de leur pérennité : elles ont bien d’autres atouts qui justifient leur expansion au niveau mondial.

L’allemand est parlé par 100 millions de locuteurs natifs, ce qui en fait la première langue de l’Union européenne. Elle est la 3e langue apprise dans l’UE tandis que, dans le monde, ce sont aujourd’hui quelque 15 millions de personnes qui s’y initient. La mauvaise réputation de l’allemand, longtemps jugé difficile, guttural et associé aux dérives idéologiques de la Seconde Guerre mondiale, s’estompe et le pourcentage d’apprenants est en nette augmentation dans les écoles du secondaire.

Les premiers arguments en faveur de l’apprentissage de l’allemand demeurent d’ordre professionnel. L’Allemagne est la première économie d’Europe, connue pour la compétitivité et l’excellence de son industrie. De fait, dans les annonces de recrutement, l’allemand est la deuxième langue étrangère la plus demandée, après l’anglais. C’est aussi cette richesse industrielle et entrepreneuriale qui contribue à attirer des populations de migrants et à stimuler le marché de l’apprentissage de la langue. Plus qu’une économie solide, l’Allemagne est une terre d’accueil, une terre d’asile.

Au-delà de ces considérations de travail et de migration, l’allemand est une langue qui éveille l’intérêt à tout âge. Une étude de 2020 menée sur un échantillon de 400 adultes germanistes a révélé que la moitié d’entre eux avait décidé d’apprendre la langue par simple intérêt personnel. L’allemand demeure emblématique d’une culture généreuse qui a traversé les siècles : Goethe, Freud, Mozart, Beethoven, Schumann, Kafka, Einstein, Hertz et bien d’autres se sont illustrés dans des domaines aussi variés que la littérature, la musique, la chimie, la physique ou encore la philosophie.

Une tradition aujourd’hui perpétuée par une abondante publication de travaux de recherche (l’Allemagne est le 6e pays au monde à publier le plus de livres !) et d’œuvres artistiques devenues incontournables dans le monde occidental – qui n’a jamais chantonné 99 Luftballons, de Nena ?


Pour en savoir plus sur les paysages linguistiques européens, découvrez notre livre blanc dédié !



Lire aussi sur le même sujet :

Leave a Reply