Apprendre l’espagnol en chanson

Vous avez dévoré notre article sur les films pour apprendre l’espagnol ? Vous nous avez supplié de trouver une suite au moins aussi intéressante et ludique ?

Heureusement, les équipes Gymglish sont à l’écoute et vous proposent aujourd’hui une sélection aux petits oignons pour donner un coup de boost à votre apprentissage de l’espagnol (sans fausses notes !).

Étudier des chansons en espagnol vous sera très bénéfique sur de nombreux plans : que ce soit pour améliorer votre compréhension orale (et écrite si vous êtes adepte du karaoké), familiariser votre oreille à une diversité d’accents et de tonalités ou encore acquérir du nouveau vocabulaire, vous trouverez toujours une bonne raison de vous créer une playlist 100% hispanophone.

Búscate un hombre que te quiera, Francisco Javier Labandón (2004)

La chanson Búscate un hombre que te quiera (2004) est interprétée par chanteur sévillan Francisco Javier Labandón (1962-), plus connu plus connu par son nom d’artiste El Arrebato. Le style musical d’El Arrebato mélange la rumba flamenco et la pop. Parmi ses chansons phares, l’hymne officiel de l’équipe de football du Sevilla FC se distingue. Son album Que salga el sol por donde quiera a remporté le prix Disque de l’Année de la Télévision Espagnole en 2005.

Point compréhension : après les 3.47 minutes d’écoute, la forme de l’impératif et du subjonctif n’auront plus aucun secret pour vous ! Attention cependant, certains mots ou expressions pourront vous donner du fil à retordre… patience (et dictionnaire) sont donc de mise.

Y no hago más na’, El Gran Combo de Puerto Rico (1983)

Revenons maintenant dans les années 80 avec la chanson Y no hago más na’ interprétée par le groupe de salsa El Gran Combo de Puerto Rico. Créée en 1962 par Rafael Ither (1926-), El Gran Combo est connue comme l’université de la salsa car de nombreux chanteurs du genre, dont Héctor Lavoe et Celia Cruz, y sont passés. L’orchestre a également joué beaucoup de chansons célèbres, dont Un verano en Nueva York, Gotas de lluvia et No hay cama pa’ tanta gente.

Point compréhension : grâce à ce son entraînant, vous découvrirez la conjugaison de nombreux verbes pronominaux tels que “levantarse” (se lever) “sentarse” (s’asseoir) ou encore “acostarse” (se coucher).

El Albornoz, La banda municipal del Polo Norte (2009)

La chanson El Albornoz est interprétée par La banda municipal del Polo Norte, un groupe de musique pop indépendant catalan. Le leader du groupe Òscar Dalmau est principalement connu en tant que présentateur et humoriste à la télévision (TV3) et à la radio (RAC1).

Point compréhension : l’accent neutre d’Òscar Dalmau vous assurera une compréhension quasi parfaite de la chanson. Attention : une fois en tête, difficile de s’en séparer !

Jefe de jefes, Los tigres del Norte (1997)

La chanson Jefe de jefes est chantée par le groupe mexicain de musique norteña Los tigres del Norte. Créé en 1964 à San José (Californie), le groupe est principalement connu pour ses hymnes polémiques, qui content les aventures des trafiquants de drogue en Amérique latine. Le groupe a remporté plusieurs Grammy Awards et a publié plus de 80 albums, avec des titres comme El niño y la boda et Golpes en el corazón.

Point culture : avec Jefe de jefes, découvrez le genre musical du corrido, des chansons populaires pouvant prendre une forme poétique et servant à narrer des histoires réalistes. Aujourd’hui, les corridos tiennent toujours une grande place au sein de la tradition et la culture mexicaine.

Mi libertad, Jerry Rivera y Julio Voltio (2003)

La chanson Mi libertad (2003), interprétée par les portoricains Jerry Rivera et Julio Voltio, était initialement écrite et interprétée par Frankie Ruiz en 1992. Considéré comme le pape de la salsa, Frankie Ruiz (1958-1998) est un musicien new yorkais d’origine portoricaine, particulièrement connu pour ses compositions de salsa romantique.

La chanson est extraite de l’album Mi libertad, que Ruiz a sorti après un séjour en prison. L’album s’est vendu à plus de cent mille exemplaires et a figuré dans le top 10 du Billboard Hot 100 (classement hebdomadaire des 100 chansons les plus populaires aux Etats-Unis).

Point compréhension : cette chanson s’adresse à des apprenant.e.s plus avancé.e.s en espagnol car le rythme de parole est assez rapide. L’écoute reste cependant très agréable et entraînante !

Que te haga buen provecho, Pedro Infante

Avec Que te haga buen provecho, l’apprentissage de l’espagnol ne sera qu’une partie de plaisir ! La chanson est interprétée par le chanteur mythique Pedro Infante (1917-1957). Malgré une courte carrière (il meurt prématurément à 40 ans dans un accident d’avion). Infante a enregistré 314 chansons et joué dans plus de soixante films. Il est ainsi considéré comme une figure incontournable de l’époque dorée du cinéma mexicain Cette chanson, écrite par José Alfredo Jiménez, l’un des plus célèbres compositeurs mexicains, a été enregistrée en 1952 par Pedro Infante.

Point compréhension : dans son œuvre, Pedro Infante emploie très souvent l’adverbe “si” ainsi que le subjonctif, deux difficultés majeures pour tout apprenant.e en espagnol ! Afin de comprendre la chanson dans son intégralité, n’hésitez pas à l’écouter en lisant les paroles.

Bonus : Perdón, Los Panchos y José Luis Rodríguez (1997)

Enfin, nous terminons sur la chanson Perdón (1997) du trio musical Los Panchos connu pour ses boléros et le vénézuélien José Luis Rodríguez (Caracas, 1943-), plus connu sous le nom de  “El puma”. Los Panchos a été formé en 1944 par les mexicains Chucho Navarro et Alfredo Gil, et le portoricain Hernando Avilés. Le groupe, dont le leader est aujourd’hui Chucho Navarro Jr, a vendu des millions d’albums avec notamment des succès comme Sabor a mí.

El Puma est un chanteur de boléro et de ballades, connu pour des titres comme Voy a perder la cabeza. En 1997, il sort l’album Inolvidable avec Los Panchos, dont fait partie cette version de Perdón.

Point compréhension : les répétitions sont fréquentes dans cette chanson, rendant sa compréhension et sa mémorisation d’autant plus facile.

Retrouvez les extraits musicaux de cet article dans les “desserts” de nos leçons Hotel Borbollón : des morceaux choisis de culture hispanophone pour enrichir votre culture cinématographique, littéraire ou musicale. Testez nos cours d’espagnol gratuitement ici.


Lire aussi sur le même sujet :

Apprenez l’espagnol avec ces 5 films emblématiques

Gymglish lance deux nouveaux cours de langues : l’allemand et l’espagnol

Laisser un commentaire