Cinq documentaires pour améliorer votre niveau d’espagnol

Si vous avez déjà lu nos sélections de films et séries pour apprendre l’espagnol, et que vous souhaitez enrichir votre culture du monde hispanophone, plongez dans l’univers fabuleux des documentaires ! 

Les documentaires sont d’excellents divertissements et vous permettent de vous imprégner efficacement des codes culturels des pays hispanophones, tout en apprenant de nouvelles expressions idiomatiques et des mots de vocabulaire.

Dans cet article, nous vous proposons une sélection de cinq documentaires pour améliorer votre niveau d’espagnol.

Nostalgia de la luz, Patricio Guzmán (2010)

Dans le documentaire franco-chilien Nostalgia de la luz (Nostalgie de la lumière), on suit plusieurs équipes de recherche dans le désert d’Atacama, au Chili, à trois mille mètres d’altitude : des astrophysiciens qui cherchent à expliquer l’origine de l’univers, des archéologues qui fouillent les vestiges des civilisations passées, et un groupe de femmes à la recherche de traces de leurs proches disparus. À travers ces histoires, le spectateur découvre le passé douloureux du Chili et des victimes du régime totalitaire de Pinochet.

Lauréat du meilleur documentaire à la 23ᵉ cérémonie des European Film Awards, le documentaire offre un fabuleux voyage dans l’espace et dans le temps. À la tête de cette œuvre, le cinéaste chilien Patricio Guzmán, qui signe un documentaire engagé, puissant et inventif.

La voix calme posée du réalisateur saura vous immerger au cœur de la langue espagnole, et le jeu de lumière vous plongera dans l’esthétique sidérante des images du désert et des constellations.

Le saviez-vous ? Le désert d’Atacama, situé à près de 5 000 mètres d’altitude, est connu pour être l’une des régions les plus arides sur Terre.

Chavela Vargas, Catherine Gund et Daresha Kyi (2017)

Chavela Varga, Aubin Pictures, 2017

Né de la collaboration de la documentariste Catherine Gund et de la productrice Daresha Kyi, le documentaire franco-américain Chavela Vargas est un biopic rendant hommage à la figure emblématique de la chanson ranchera mexicaine, Chavela Vargas.

Constitué d’images d’archives et de témoignages rares (notamment Frida Khalo et Pedro Almodóvar), le documentaire emmène le spectateur à la rencontre des amours et amies de l’artiste, au destin hors du commun. Du Mexique à la France en passant par l’Espagne, nous découvrons les plus beaux moments de gloire de Chavela Vargas, le temps de 90 minutes. À visionner (en VO bien entendu) de toute urgence.

Le saviez-vous ? L’artiste était souvent surnommée “la femme au poncho rouge” car elle portait souvent un poncho rouge lors de ses représentations sur scène.

El hombre y la Tierra, Félix Rodríguez de la Fuente (1974 – 1981)

El hombre y la Tierra (L’Homme et la Terre) de Félix Rodríguez de la Fuente, est une série de documentaires de la chaîne TVE. Diffusée entre 1974 et 1981, la série relate la vie fascinante de l’espèce animale. Elle se divise en trois parties :

  • La série ibérique (Serie Fauna Ibérica) tournée en Espagne ;
  • La série sud-américaine (Serie Venezolana) tournée au Venezuela ;
  • La série nord-américaine (Serie canadiense) tournée au Canada et en Alaska

À travers les 124 épisodes de la série, nous suivons la vie fascinante du monde animal et découvrons des images d’espèces jusque-là méconnues. La bande son composée par Antón García Abril est envoûtante et diversifiée. Malheureusement, la création de nouveaux épisodes du documentaire a dû être interrompue suite au décès du réalisateur en Alaska pendant un tournage.

Le saviez-vous ? El hombre y la Tierra connait encore aujourd’hui une reconnaissance internationale : c’est le documentaire espagnol le plus vendu à l’étranger.

El silencio de otros, Almudena Carracedo et Robert Bahar (2018)

Réalisé en 2018 par la cinéaste espagnole Almudena Carracedo, le producteur Robert Bahar et avec la participation de Pedro Almodóvar, le documentaire El silencio de los otros (Le silence des autres) met en scène le combat judiciaire des victimes de la dictature de Franco qui, encore aujourd’hui, se battent pour obtenir justice. Entre les témoignages bouleversants des survivants du franquisme, les images d’archives, et les plans panoramiques à couper le souffle, El silencio de los otros est une œuvre au service de la population d’avant la dictature, de pendant la dictature et d’après la dictature.

En somme, un documentaire poignant mais nécessaire sur le “pacte de l’oubli” pour les victimes du franquisme.

Le saviez-vous ? Le film a nécessité six ans de tournage et un an et demi de montage. Il a  reçu un franc succès en Espagne et à l’étranger en recevant une pluie de récompenses, parmi elles le Goya dans la catégorie Meilleur documentaire à l’occasion de la 33ᵉ cérémonie des Goyas.

Impunity, Juan José Lozano, Hollman Morris (2010)

Impunity, Dolce Vita Films – Intermezzo Films (2010)

Colombie, 2006. Un procès historique juge 40 milices paramilitaires pour le meurtre, la torture, le viol, le dépeçage et la disparition de plus de 40 000 de civils au cours des 10 ans du conflit armé qui les a opposés aux guérillas. Impunity est un documentaire d’immersion au cœur des derniers mois de ce procès historique. Un sujet souvent méconnu en dehors des frontières colombiennes.

Le cinéaste suisse d’origine colombienne Juan José Lozano et le journaliste colombien Hollman Morris signent un documentaire courageux et criante de vérité.

Le saviez-vous ? Le tournage du documentaire fut très risqué : les équipes ont reçu des menaces et ont été sujets à plusieurs manœuvres d’intimidation.

Envie de visionner ces documentaires sans sous-titres ? Améliorez votre niveau d’espagnol grâce à nos cours d’espagnol en ligne Hotel Borbollón. Test gratuit et sans engagement pendant 7 jours !




Lire aussi sur le même sujet :

Leave a Reply