5 mots français qui viennent de l’allemand

Le français est une langue complexe. Et pour cause, elle n’a eu de cesse d’emprunter à ses voisins des mots, verbes ou expressions dont on découvre encore l’origine aujourd’hui.

Vrai melting-pot de cultures, on y retrouve des mots issus de l’anglais, de l’arabe, de l’espagnol, du chinois et… de l’allemand

Gymglish a sélectionné pour vous cinq mots français qui viennent de l’allemand. 

#1 Trinquer

Apparu au 8ᵉ siècle, ce mot vient de l’allemand trinken qui signifie “boire”. On l’emploie au sens d’“entrechoquer son verre” depuis le 17ᵉ siècle. Au 19ᵉ siècle, un sens plus figuré apparaît dans l’ouvrage La vie étrange de l’argot d’Emile Chautard, où l’écrivain associe le verbe “trinquer” aux conséquences néfastes causées par un excès d’alcool.

Note : dans l’expression “ce sont toujours les mêmes qui trinquent !”, le verbe “trinquer” est employé dans le sens de “subir des désagréments.”

#2 Kitsch ou Kitch

Apparu en 1870 en Bavière à l’occasion d’une exposition d’art, le mot “kitsch” (parfois orthographié “kitch”) vient du verbe kitschen, issu d’un dialecte de l’Allemagne du sud qui signifie “ramasser des déchets dans la rue”. Le terme est ensuite entré dans le vocabulaire français dans les années 60, pour évoquer quelque chose de démodé, surchargé ou de mauvais goût. 

#3 Loustic

“Loustic” vient de l’allemand lustig qui veut dire “gai, joyeux”. À l’époque de la monarchie française, on mandatait un “loustig” (un farceur, un bouffon), pour égayer le moral des troupes du régiment suisse qui quittaient leur pays pendant plusieurs années pour servir la France. Aujourd’hui, on emploie le mot “loustic” pour désigner une personne farceuse.

#4 Nouilles

Si la plupart des noms de pâtes viennent de l’italien (lasagne, macaroni, spaghetti, ravioli…), le mot “nouille” vient de l’allemand Nudel, qui signifie “pâte alimentaire”. Il apparaît en France au 17ᵉ siècle sous la forme “nulle” puis “noudle” jusqu’à devenir “nouille”. Au 19è siècle, le mot “nouille” est utilisé au sens figuré pour désigner quelqu’un de niais ou de mou, faisant référence à l’aspect des pâtes cuites

Le saviez-vous ? Au 20ᵉ siècle, l’art nouveau a été qualifié de “style nouille” en référence à ses nombreuses lignes courbes. 

#5 Accordéon

En 1829, l’inventeur autrichien Cyril Demian dépose un brevet d’invention pour un instrument, “l’accordion”, qui deviendra “l’accordéon” une fois arrivé en France. Ce mot tire son origine de l’allemand Akkordeon, dérivé du terme de musique Akkord qui signifie “accord”. En effet, cet instrument n’émet pas de notes mais une association de plusieurs sons, d’où le terme “accord”. 

Bonus : Vasistas

Apparu dans le dictionnaire français au 18ᵉ siècle, un “vasistas” désigne une ouverture mobile dans une porte ou une fenêtre. Ce mot viendrait de l’allemand was ist das? qui signifie “qu’est-ce que c’est ?”, question que l’on posait à l’entrée des auberges ou maisons closes à travers une sorte de judas grillagé. Au fil du temps, il a été assimilé à la fenêtre de toit. 

Vous voulez ajouter encore plus de mots français à votre liste de vocabulaire ? Testez gratuitement notre cours d’allemand en ligne Wunderbla. 



Lire aussi sur le même sujet :

Leave a Reply