Notre sélection de 5 séries TV pour apprendre l’anglais

L’époque où l’apprentissage de l’anglais se résumait uniquement à des livres de grammaire interminables est révolue.

Depuis l’arrivée des plateformes de streaming, l’accès aux séries n’a jamais été aussi simple et le binge-watching, si répandu. En France, les séries en VO se sont démocratisées beaucoup plus récemment, et regarder des séries pour apprendre l’anglais n’est plus réservé qu’aux importateurs de VHS et DVD. Entre la variété des accents (britanniques, américains, australiens, indiens) et des genres (thriller, comédie, fantastique…), il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux sur l’échelle du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).

De la compréhension orale en passant par le vocabulaire, sans oublier l’intonation et la compréhension écrite, vous travaillerez votre anglais et vous familiarisez avec la culture anglophone sans même vous en rendre compte !

Gymglish a sélectionné une liste de séries des années 2000 pour améliorer votre anglais sans effort !

1) Friends (1994 – 2004)

Friends, NBC

Qui n’a jamais entendu parler de Chandler, Phoebe ou Joey ? 

Friends fait l’unanimité aux quatre coins du monde chez tous les accros de TV shows depuis 1994. Les 236 épisodes retracent les dix ans d’amitié de six personnages emblématiques. Si les sous-titres ne sont pas nécessaires pour comprendre cette série, n’hésitez pas à vous en aider pour comprendre les subtilités de langage.

Niveau de langue : l’accent américain est omniprésent à travers les dix saisons. C’est sans aucun doute une série pour apprendre l’anglais très accessible puisque l’anglais de Friends est celui que vous retrouverez dans la vie de tous les jours, mais faites tout de même attention aux nombreuses expressions idiomatiques employées par les personnages.

The Simpsons (1989 – aujourd’hui)

Diffusé pour la première fois en 1989 par Matt Groening, ce sitcom, souvent associé à Homer et son penchant pour les donuts, est une représentation parfaite du stéréotype de la classe moyenne américaine. Véritable satire du contexte géopolitique des États-Unis et forte de ses 728 épisodes et de ses 33 saisons, The Simpsons est parfaite pour s’imprégner passivement des codes culturels américains.

Niveau de langue : les personnages parlent à un débit relativement rapide, mais cela ne vous empêchera pas de suivre le quotidien des résidents de la ville de Springfield. Cette série est un choix intéressant pour celles et ceux s’intéressant à l’argot américain et au langage familier voire vulgaire.

3) Desperate Housewives (2004 – 2012)

Diffusé pour la première fois en 2004, Desperate Housewives (littéralement “Femmes au foyer désespérées”) retrace la vie de quartier de Wisteria Lane et de ses habitants aux personnalités pour le moins étonnantes. Secrets, tromperies, meurtres, prises d’otages… vous l’aurez compris, nous sommes bien loin de la vie ordinaire de la femme au foyer typique. Les six saisons de la série sont idéales pour parfaire votre anglais, notamment pour maîtriser la bonne intonation et prononciation, ainsi que pour mémoriser du nouveau vocabulaire.

Niveau de langue : chaque épisode est narré par un personnage emblématique, Marie-Alice Young (joué par Brenda Strong) dont l’accent est facile à comprendre. Tout au long de la série, l’anglais employé est fluide et accessible pour tous les niveaux, un outil indispensable pour améliorer votre compréhension orale !

4)Downton Abbey (2010 – 2015)

Downton Abbey, Carnival Films

Don’t be defeatist dear, it’s very middle-class” (“Ne soyez pas si défaitiste ma chère, cela fait très classe moyenne.”).

Si vous souhaitez améliorer vos compétences linguistiques cette fois avec un accent anglais chic typique du XXᵉ siècle, Downton Abbey est un incontournable. Située au début des années 1900, cette série dramatique met en scène la vie de la famille aristocratique des Crawleys et de leurs domestiques, nichés dans la campagne anglaise. Vous deviendrez rapidement attaché·e aux personnages, tels que le conservateur et patriarche Robert Crowley, le mystérieux et séduisant John Bates ou l’impérieuse Violette Crawley.

Niveau de langue : arrivé à la fin des six saisons, l’accent britannique n’aura plus aucun secret pour vous. Vous progresserez à une vitesse fulgurante et ce sans vous en rendre compte. De plus, la série est parfaite pour découvrir le contraste marqué entre les accents de la famille noble (Received Pronunciation) et ceux des domestiques (typique du Comté du Yorkshire).

5) Sherlock (2010 – 2017)

Inspirée des livres de l’auteur écossais Arthur Conan Doyle (1887 – 1927), cette mise à jour contemporaine 100% made in Britain compte seulement 4 saisons et 13 épisodes. Vous connaissez certainement déjà l’histoire de la série : celle du célèbre détective Sherlock (Benedict Cumberbatch) et son acolyte le Docteur Watson (Martin Freeman) sillonnent les rues de Londres en tentant de résoudre de mystérieux crimes.

Niveau de langue : plusieurs accents britanniques sont représentés dans chaque épisode, dont l’élégant accent londonien de Holmes, l’accent cockney de Lestrade ou l’accent irlandais de Moriarty. D’un point de vue linguistique, la série est un outil idéal pour découvrir les nuances de l’anglais britannique et de ses dialectes. Cependant, Sherlock convient davantage à des apprenants avancés, car le débit de parole est parfois rapide et difficile à assimiler dès la première écoute.

Le saviez-vous ? Grâce à l’affichage de messages type SMS sur l’écran, la série vous aidera à parfaire votre compréhension écrite, donnant ainsi une touche moderne aux personnages.

Bonus : Black Mirror (2011 – 2019)

Très certainement la série la plus traumatisante du millénium, Black Mirror est une anthologie-dystopie imaginée par le scénariste britannique Charlie Brooker, connu pour son goût prononcé pour la satire envers les médias et la société. Contrairement à la plupart des séries télévisées, Black Mirror ne se repose pas sur un groupe de personnages, mais sur une thématique : la technologie, et les conséquences dévastatrices qu’elle pourrait engendrer sur notre société. Au programme, des histoires dérangeantes, apocalyptiques et anxiogènes, qui relatent des situations parfois familières et poussées à l’extrême. Frissons garantis.

Niveau de langue : Black Mirror est une production américano-britannique, vous verrez donc défiler des acteurs aux accents à la fois britanniques et américains. Attention cependant au vocabulaire technologique qui pourrait survenir.

Gardez à l’esprit que les séries doivent être utilisées comme complément d’apprentissage plutôt que support unique. En plus de regarder des séries pour apprendre l’anglais, pour vous assurer un apprentissage régulier et ludique de l’anglais, pourquoi ne pas opter pour nos cours d’anglais en ligne Gymglish ?



Lire aussi sur le même sujet :

Leave a Reply