Quels jeux pour apprendre l’anglais ?

apprendre l'anglais avec les jeux avec Gymglish

Apprendre l’anglais avec des jeux, c’est bien possible et on vous explique pourquoi et comment. Cet article fait suite à notre guide pratique «Comment apprendre l’anglais (seul) ?».

Autrefois uniquement de société et de plateau, l’univers des jeux est aujourd’hui très varié et le regard se porte sur les jeux vidéo. Grâce aux bonds technologiques de ces dernières décennies , ils sortent de leur niche culturelle pour devenir un média plutôt ordinaire, un peu à l’instar des films d’animation qui se sont démocratisés là où on pensait encore récemment qu’ils étaient uniquement adressés à un public jeune.

Leur variété et leur accessibilité en font d’excellents supports d’apprentissage : où que vous soyez, à n’importe quelle heure, vous pouvez vous lancer dans une partie.

Retrouvez la liste des jeux vidéo que nous recommandons pour apprendre l’anglais un peu plus bas, ou naviguez directement avec la table des matières.

Si vous n’êtes pas convaincu·e, sachez que certains jeux se jouent comme on pourrait regarder le film interactif Black Mirror: Bandersnatch ! Même si l’on conseille d’écouter des podcasts, des séries, des films ou encore des livres pour apprendre l’anglais, le dixième art a lui aussi sa place dans ces recommandations.

Pourquoi les jeux vidéo peuvent-ils nous aider à apprendre l’anglais ?

Avant les années 2000, on percevait encore un grand nombre de jeux de manière plutôt négative, connotés abêtissants et dégradants. Les choses ont bien changé depuis, car ils font désormais partie de notre culture et de notre quotidien.

L’idée d’utiliser les jeux pour stimuler la motivation, la participation et l’intérêt est omniprésente – on parle parfois de « gamification » . Quelques exemples :

  • les applications mobiles de course à pied qui incitent l’utilisateur à toujours faire plus, plus vite pour qu’ils puissent atteindre leurs objectifs ;
  • le phénomène Pokémon Go qui a indirectement augmenté le niveau d’activité physique de nombreux joueurs ;
  • des entreprises qui s’essaient aussi à implémenter des concours en interne afin d’augmenter la productivité de leurs salariés.

Je pense sincèrement que l’apprentissage se doit d’être amusant. Le côté amusant n’enlève pas le sérieux : c’est juste plus efficace.

Simone Bregni, professeur à l’université de Saint-Louis (Mississippi)

D’après une expérience menée par Simone Bregni, professeur d’italien à l’Université de Saint-Louis (Mississippi), le jeu vidéo peut aider à l’apprentissage d’une langue.

Bregni a décidé d’essayer d’enseigner l’italien à ses étudiants de la même manière avec laquelle il a appris l’anglais dans les années 80 : en jouant.

pacman pour apprendre l'anglais ?
Apprendre l’anglais à l’ère de Pac-Man ?
Source : Pixabay

Dans son expérience, le Pr. Bregni a intégré le jeu Assassin’s Creed II dans son programme qui se déroulait de la manière suivante :

  • 30 minutes de cours traditionnels, avec un apprentissage des règles de grammaire classique, des révisions, des exercices…
  • 20 minutes de jeu !

Au bout des premières semaines, le professeur s’est rendu compte que ses étudiants arrivaient déjà à se présenter, mais surtout à donner des ordres, des indications ou des directions (“ouvrez la porte”, “le chemin à droite”, “parlez à cette personne dans cette pièce”, etc.), ce qui était seulement attendu des étudiants à la fin de leur premier semestre ou au début de leur second !

On sait que l’immersion aide à l’apprentissage d’une langue, et dans un jeu vidéo, on joue souvent un rôle. Certes, ce n’est pas forcément un rôle de la vie de tous les jours – vous vous retrouverez rarement dans la peau d’un assassin de la Renaissance – mais il existe tout de même des similarités.

Là où on assimilera rapidement le langage d’un restaurant en travaillant dans un restaurant, on pourrait en théorie tout aussi bien apprendre le langage sportif en jouant à un jeu de sports dans une langue étrangère, ou le langage de la construction et de la ville en jouant à SimCity par exemple.

D’ailleurs, depuis toujours, l’anglais est très utilisé dans les jeux : les joueurs connaissent déjà peut-être plus de vocabulaire qu’ils ne le pensent : “win”, “lose”, “attack”, “player”, “life”, “jump”, “run”, “crouch”, “crawl”, “car”, “build”, “sell”, “sort”, “remove”, “gold”, “money”, “currency”… ce sont des dizaines voire des centaines de mots qui s’ancrent dans notre mémoire petit à petit à force de répéter, sans forcément s’en rendre compte.

Grâce à la technologie, les jeux sont de plus en plus prenants et réalistes : doublage par de célèbres acteurs avec synchronisation labiale (lip-syncing), bande originale digne de grandes productions du cinéma, capture de mouvement (motion capture) pour un rendu 3D ; le jeu ne cesse d’innover. On verra très bientôt Norman Reedus, Léa Seydoux et même Guillermo del Toro remodelisés en protagonistes de jeu vidéo d’action.

Les jeux n’ont jamais été plus proches de la réalité qu’aujourd’hui, et apprendre l’anglais avec les jeux devient une réalité de plus en plus commune… et demain, qui sait quel avenir l’apprentissage dans sa globalité aura avec la réalité virtuelle en plus ?

Alors pourquoi ne pas essayer à apprendre l’anglais en s’amusant ?

Avantages

  • Comme pour les livres ou les séries, avoir le choix d’un univers
  • Le langage s’assimile avec le temps
  • Un vocabulaire encadré, des mots toujours réutilisés, notamment pour les menus et les commandes de base
  • Très disponibles et accessibles aujourd’hui pour pouvoir apprendre l’anglais seul ou en groupe, en ligne ou hors ligne
  • Pour les passionné·es des jeux, c’est tout sauf une corvée !

Limites

  • Il faut tout de même un certain niveau d’anglais pour comprendre certains jeux
  • Un langage utilisé n’est pas tout le temps adapté à la vie de tous les jours selon le jeu
  • Les jeux demandent souvent un certain investissement financier (voir plus bas)
  • Il faudra tout de même un support pédagogique pour structurer l’apprentissage et comprendre ce qu’on lit / entend

Prêt·e à essayer les jeux pour apprendre l’anglais ? Voici une petite sélection de jeux qui peuvent vous accompagner dans votre apprentissage.

Par où commencer ?

Pour citer Bregni, l’apprentissage se doit d’être amusant. Si vous devez vous forcer à jouer pour essayer d’apprendre l’anglais, ce n’est pas la peine.

Il serait judicieux d’évaluer votre niveau d’anglais avant de commencer pour vous fixer des objectifs d’apprentissage ou de révision. Vous pouvez évaluer votre niveau gratuitement et sans engagement avec les cours d’anglais en ligne Gymglish.

Si vous êtes déjà joueur·euse, pourquoi ne pas refaire une partie de votre jeu préféré en anglais ? La plupart des jeux aujourd’hui sont soit produits déjà en anglais, soit intégralement traduits (même si la synchronisation labiale des personnages suit la langue anglaise, comme pour les films et séries doublés).

Meilleurs jeux pour apprendre l’anglais

Laissez-vous guider par l’un des jeux que nous avons sélectionné ci-dessous :

The Sims / SimCity

Plateforme : PC

Source: Pixabay

Beaucoup connaissent déjà les Sims, ces personnages qui mettent à feu leur appartement à cause d’un dîner trop chauffé, qui ne savent pas sortir d’une piscine sans échelle ou qui vivent une augmentation de la criminalité parce que le maire a décidé de couper le budget de la sécurité.

Derrière cet univers se cache une pléthore de vocabulaire du quotidien, puisque les Sims sont un jeu de simulation du quotidien. Qu’il s’agisse de construire des maisons, d’acheter des meubles, de trouver du travail, ou d’augmenter les effectifs policiers car votre adjoint vous annonce que la sécurité ne doit pas être délaissée au profit des commerces… finalement, tout ce qui est utilisé dans les Sims / SimCity peut s’intégrer à notre quotidien. Petit bémol : il n’y a pas place pour l’oral car les Sims ne parlent pas English, mais Simlish.

Bastion / Transistor

Plateformes : presque toutes, les plus récentes du moins

Bastion et Transistor sont des jeux d’action assez classiques aux premiers abords, mais ce sont en fait de véritables d’OVNI non pas par leur style de jeu, mais par leur narration.

En effet, un narrateur suit et décrit tout ce que votre personnage fait, découvre ou ressent tout au long de l’histoire, ce qui ajoute énormément à l’immersion du jeu.

Ces jeux requièrent un peu de dextérité pour pouvoir les compléter ; ils peuvent être difficiles pour les néophytes et un niveau d’anglais intermédiaire est recommandé pour pouvoir se concentrer sur la narration et le jeu en même temps.

Minecraft

Plateformes : presque toutes

Minecraft est le deuxième jeu le plus vendu au monde après Tetris. Le jeu est relativement simple et se décline en deux façons : un mode actif, où il faut travailler à faire survivre son personnage, et un mode créatif, où l’on peut laisser la parole à sa créativité. Dans les deux cas, on doit utiliser des “blocs” de différents matériaux pour construire tout ce qui peut être imaginé, du Dôme des Invalides (échelle 1:1) à une ville entière grandeur nature ou pour aller dans l’incroyable, la cité fortifiée de Minas Tirith du Seigneur des Anneaux.

Le jeu est de nature très intuitif, accessible aux petits comme aux grands et disponible sur presque toutes les plateformes existantes… mais comment construire des bâtiments peut aider à l’apprentissage de l’anglais ?

Apprendre l'anglais avec Minecraft
Source: Pixabay

Tout d’abord avec un vocabulaire très simple, très basique et pratique : le jeu utilise des blocs mais aussi divers matériaux et ingrédients afin de construire des meubles, des armes, des outils… on peut apprendre beaucoup des matériaux et des outils qui nous entourent (on y trouvera aussi des matériaux fictifs comme le mithril).

Deuxièmement, la dimension communautaire de Minecraft : une communauté forte de presque 100 millions d’utilisateurs mensuels, des livres Minecraft publiés, mais aussi la possibilité d’échanger avec d’autres Minecrafters et surtout celle de jouer avec d’autres personnes du monde entier. Il est possible donc de pratiquer son anglais écrit comme oral en jouant en réseau.

Les films interactifs et les jeux “point-and-click

Plateformes : variées

Malgré leurs déboires qui ont conduit à la fermeture de leur studio, les jeux d’aventure de Telltale Games restent d’excellente facture. Ce studio était spécialisé dans la création de films interactifs basés sur les univers de séries ou de livres à succès comme Game of Thrones, The Walking Dead, Batman ou encore Les Experts.

Dans la série des jeux point-and-click (pointer-et-cliquer, en référence à la manière d’y jouer), on peut notamment citer The Secret of Monkey Island (PC) ou encore Phoenix Wright (à la base NDS, mais maintenant disponible sur beaucoup de plateformes, notamment Android et iOS). Ces jeux sont très faciles d’accès et se basent sur un principe où il faut simplement pointer (à l’époque avec une souris, aujourd’hui avec son doigt aussi) et cliquer sur les indices ou les bonnes réponses.

Jeux de rôle (RPG)

Plateformes : variées

dés de jeux de rôle - apprendre l'anglais avec les jeux
Non, on ne parle pas de ces jeux de rôle là !
Source : Pixabay

Inspirés de jeux de rôle sur table, les jeux de rôle regroupent un genre dans lequel le joueur incarne un personnage. L’immersion est donc au cœur de l’expérience de jeu.

Ces jeux sont souvent fortement scénarisés et font donc appel à un langage proche de ce que l’on peut trouver dans des livres. D’ailleurs, de nombreux livres et films sont adaptés en jeux de rôle : le Sorceleur (ou The Witcher, PC), le Seigneur des Anneaux (PC), Star Wars (PC, qui a encore plus de déclinaisons que le Seigneur des Anneaux), etc.

Attention : il y a souvent beaucoup de texte à lire. Faites des recherches et choisissez plutôt un sujet qui vous intéresse.

Certains jeux, comme les jeux Seigneur des Anneaux et Star Wars cités ci-dessus sont en ligne et vous permettent de faire des rencontres virtuelles pour pratiquer votre anglais, écrit comme oral.

Et au-delà ?

Vous l’aurez compris, les jeux sont une méthode originale mais finalement pas si différente des livres ou des films pour apprendre et améliorer son anglais : les jeux ne sont qu’un support parmi tant d’autres pour se lancer dans l’apprentissage de l’anglais. Si vous pensez déjà avoir fait le tour des jeux, libre à vous de vous (re)mettre aux livres, films, séries et de tester les cours d’anglais en ligne avec Gymglish !

Un commentaire sur “Quels jeux pour apprendre l’anglais ?

  1. Pingback : Guide pratique : Comment apprendre l’anglais (seul) ? - The Gymglish blog

Laisser un commentaire