“Chaque langue que j’ai apprise m’a permis de me découvrir.” Portrait de Benjamin, Business developer chez Gymglish

Pour Benjamin, Business developer chez Gymglish, chacune des langues qu’il maîtrise est associée à un moment clé de sa vie : l’allemand, qu’il a appris étant enfant, l’anglais durant sa scolarité puis plus tard l’italien, dans le cadre professionnel.

Pour lui, l’apprentissage des langues semble presque naturel, il est principalement attiré par la sonorité et à l’envie d’en savoir plus sur la culture du pays. 

Bonjour Benjamin ! Comment a commencé ton amour pour les langues étrangères ? 

Mon père est germanophile, il adore la langue et la culture allemande. Grâce à lui, j’ai été biberonné à cette langue et je l’ai donc rapidement apprise. L’allemand m’a donné une structure, une façon de raisonner qui m’a accompagné dans tous mes apprentissages par la suite. 

Dans un second temps, l’anglais a fait apparition dans ma vie au collège. J’ai continué mon apprentissage des deux langues jusqu’au Bac, puis j’ai débuté une licence LEA (Langues Etrangères Appliquées) anglais / allemand, appliquée au droit des affaires. J’ai ensuite enchaîné sur ESC Kedge Marseille. En fin d’études, j’ai eu une opportunité inattendue : partir en Italie pour mon dernier stage.

… mais tu ne parlais pas un mot d’italien !

C’est exact. J’ai débarqué en 2005 à Ascoli Piceno, une ville médiévale de 40 000 habitants, nichée dans la région des Marches, près de l’Adriatique, dans le centre sud de l’Italie. Je travaillais dans une usine spécialisée en packaging et soyons clairs, j’ai dû apprendre la langue rapidement. Heureusement, mon entreprise proposait des cours pour débutants, j’ai été connecté à un réseau d’italien.nes et… je suis resté trois ans en Italie ! 

Que représente cette langue pour toi ? 

C’est une langue coup de coeur, j’ai adoré l’apprendre et j’adore encore la culture italienne. Là-bas, j’ai vraiment voulu me fondre dans la masse rapidement, perdre mes habitudes et (surtout) mon accent français. 

J’ai rapidement été convaincu de l’utilité d’apprendre cette langue pour ma sociabilisation, puis j’ai réalisé qu’elle pourrait être un bon atout professionnel. J’ai d’ailleurs décroché un emploi grâce à ma maîtrise de la langue à mon retour en France.

Aujourd’hui, quelle est la langue avec laquelle tu te sens le plus à l’aise ? 

Mis à part le français, je pense que je me sens le plus à l’aise avec l’italien. Le côté très expressif de la langue me convient parfaitement, je n’arrive pas à exprimer autant d’émotions avec l’anglais ou l’allemand. Ce qui est drôle, c’est que j’ai l’impression que chaque langue fait ressortir un trait de ma personnalité. Je me découvre un peu plus à chaque apprentissage et j’adore ça ! 

Quels sont tes projets d’apprentissage aujourd’hui ? 

J’ai pour objectif d’apprendre le farsi (ou parsi, nom local de la langue majoritaire en Iran et l’une des deux langues officielles d’Afghanistan). C’est une belle langue, j’adore sa sonorité. 

Vous êtes passionné.e par les langues et vous souhaitez faire partie de l’aventure Gymglish ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire