10 bonnes raisons d’apprendre l’anglais

bonnes raisons d'apprendre l'anglais

Pourquoi apprendre l’anglais, et pas le Java ou le suédois ?

Afin de vous donner une réponse précise et experte, nous avons demandé à un panel de sondés non représentatif leur réponse à la question :
Pourquoi faut-il apprendre l’anglais ?

Nous avons noté des raisons plus ou moins bonnes et/ou sérieuses ! Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive, mais peut-être seriez-vous convaincu par quelques uns de ces arguments ci-dessous :

Pour évoluer dans son travail (et/ou travailler à l’étranger)

On parle parfois de “français des affaires” ou plus rarement de « français d’entreprise », encore moins d’“unternehmen Deutsch” mais beaucoup de “business English. Ironiquement, en anglais, on parlera d’”entrepreneur” (prononcé à l’anglaise) pour un entrepreneur, et “entrepreneurship” pour entrepreneuriat. “Businessman” se traduit par homme d’affaires.

Aujourd’hui, on se tourne souvent vers une formation professionnelle à l’anglais afin de s’ouvrir de nouveaux horizons professionnels : promotion vers un rôle à responsabilités internationales, augmentation ou même trouver du travail à l’étranger.

Pour comprendre plus d’un milliard de personnes à travers le monde

À en croire le site Ethnologue, il y a plus d’un milliard d’anglophones (natifs comme non natifs) à travers le monde, et c’est toujours dix fois plus que les germanophones. On compterait plus de 360 millions d’anglophones natifs à travers le monde, l’anglais est la troisième langue la plus parlée par des locuteurs natifs derrière l’espagnol (405 millions) et le chinois mandarin (un milliard).

Parce que tout le monde ne parle pas chinois

Un milliard de sinophones, certes, mais tout le monde ne parle pas chinois. Le chinois mandarin n’aurait que 200 millions de locuteurs non natifs, ce qui en fait une langue bien moins internationale que la langue de Shakespeare.

Parce que l’anglais est utilisé dans la science et la politique

L’anglais est la langue la plus utilisée pour les publications scientifiques depuis le XXe siècle. Ce monopole se perd avec la montée en puissance de la Russie et de la Chine dans le domaine de la recherche, mais l’anglais domine encore les textes scientifiques depuis la deuxième moitié du XXe siècle. Avant cette période, la communauté scientifique parlait surtout allemand, tandis que les littéraires et les philosophes préféraient le français.

Cela étant dit, le français n’a pas laissé sa gloire dans le XVIIIe siècle. Il reste utilisé dans beaucoup de cas et reste une langue officielle dans un grand nombre d’instituts prestigieux par exemple au Parlement Européen, à l’OTAN, ou encore à l’ESA (l’équivalent de la NASA en Europe) ou encore au CERN.

Pour savoir ce que veut dire « to iron »

Si “iron” se traduit littéralement par “fer”, “to iron” ne veut pas pour autant dire “ferrer” dans le sens “ferrer un cheval”, qui serait “to shoe”, mais “repasser” (avec un fer à repasser).

Petit bonus linguistique :iron” est une triphtongue, c’est-à-dire une voyelle à trois sons, au même titre que “diary” ou “flower”. Ces sons n’existent pas en français.

Pour voyager (et comprendre le menu au restaurant)

L’anglais est la langue la plus apprise au monde et selon votre destination, vos chances de tomber sur quelqu’un qui parle anglais sont assez élevées. En termes d’utilité, la signalétique sera souvent traduite en anglais, notamment dans les aéroports, les gares, les restaurants et les hôtels.

Que vous soyiez à Shanghai, à Tokyo, à Helsinki, à Sao Paulo et même à Pyongyang : l’anglais est la langue de la signalétique… sauf chez nos cousins québécois peut-être.

Les menus des restaurants et des hôtels quant à eux sont souvent traduits mais la traduction est souvent approximative et parfois incompréhensible.

voyager grâce à l'anglais

Parce que c’est facile (ou dur)

Si vous trouvez qu’apprendre l’anglais est difficile, essayez la méthode Gymglish !

Et si vous trouvez ça facile, évaluez votre niveau d’anglais gratuitement avec nous pour confirmer votre ressenti !

Pour comprendre les paroles des chansons anglaises et ne plus chanter en « yaourt »

Ce n’est pas très grave si vous faites du lipdub, mais c’est tout de même risqué au karaoké.

Pour être fort dans un karaoké

Voir au-dessus.

Pour savoir quoi dire à la Reine d’Angleterre si on la rencontre – par hasard – dans un cocktail, ou dans un match de Polo

Improbable, certes, mais sait-on jamais : il vaut mieux être préparé que de manquer l’opportunité de la saluer ou que de se mettre dans l’embarras.

Maintenant que vous savez pourquoi, vous pouvez continuer sur notre article sur « Comment apprendre l’anglais » !

Prêt·e à vous lancer ? Apprenez l’anglais en ligne avec Gymglish et testez gratuitement votre niveau d’anglais dès aujourd’hui.

Un commentaire sur “10 bonnes raisons d’apprendre l’anglais

  1. Pingback : Guide pratique : Comment apprendre l’anglais (seul) ? - The Gymglish blog

Laisser un commentaire