Les fêtes de fin d’année – Gymglish edition

L’année touche presque à sa fin et nous rapproche inéluctablement de la fin du monde.

Les équipes Gymglish sont tout de même de bonne humeur car 2019 a été riche en beaux cadeaux : nouveaux locaux, nouvelles formations, nouveaux collaborateurs et collaboratrices et même une toute nouvelle machine à café ! Et le plus important à nos yeux ? Nous avons appris comment fonctionne concrètement le SEO ! N’est-ce pas ça anglais cours d’anglais apprendre anglais la magie des fêtes de fin d’année ?

Afin de terminer l’année sur une note festive, notre équipe cosmopolite a souhaité partager avec vous nos traditions favorites de cette période si particulière.

Pérou

Commençons les festivités avec Daniella, Business Developer sur le marché hispanophone, qui se remémore ses fêtes de Noël célébrées au Pérou : “Chez nous, on fête Noël…. En été ! Papá Noel dépose des cadeaux pour les enfants sous un soleil de plomb.  Le repas typique de Noël se compose d’une dinde servie avec une purée aux pommes et le soir du réveillon on partage un repas en famille, avec en bruit de fond les feux d’artifice qui retentissent dans toute la ville.” Tout cela semble bien paisible.

Israël

Dan du département Customer Care, nous en dit plus sur Hanouka : “En Israël, nous célébrons Hanouka (surnommée “La Fête des Lumières”). La tradition veut que l’on allume un chandelier à 9 branches pendant 8 jours consécutifs (2 bougies le 1er jour, trois bougies le 2ème jour etc.) afin de rendre hommage à la victoire des Hébreux de l’époque contre les Grecs (La Révolte des Maccabées en 175 avant J-C). Pendant cette célébration, une quantité d’huile qui aurait dû normalement maintenir une bougie allumée pendant 24h a tenu pendant 8 jours consécutifs. La coutume veut aussi qu’on offre un cadeau par jour (souvent décevants) aux enfants pendant cette fête.” Dan, tu as oublié de mentionner les crêpes fourrées aux pommes de terre. Grave erreur.

Franck, Country Manager, nous raconte comment sa famille célèbre Hanouka en Israël : “Tous les soirs pendant sept jours consécutifs, on allume une bougie, on chante, les enfants jouent avec des toupies, et grand.e.s et petit.e.s savourent de délicieux beignets (sufganiyot) fourrés de confiture, chocolat, dulce de leche ou crème pâtissière.” Mais l’activité favorite de Franck pendant Hanouka ? Expliquer la fête aux gentiles de l’équipe marketing.

Ukraine

Lorsqu’il s’agit de fêtes, Kseniia, notre stagiaire développeuse nous explique que les ukrainiens et ukrainiennes ne sont pas en reste : “L’Ukraine étant majoritairement un pays orthodoxe, Noël est célébré le 7 janvier soit 13 jours après le 25 décembre. Les Ukrainiens aiment se déguiser et chantent des chansons de Noël entre voisins. Historiquement, le Nouvel An est une fête de famille en Ukraine, et beaucoup assistent à des concerts et des spectacles sur les places principales des grandes villes.”

Catalogne

Daniel, content writer originaire de Catalogne, partage avec nous une tradition quelque peu… étonnante : “Après avoir nourri el cagatió pendant plusieurs semaines pour le faire grossir, les cadeaux arrivent enfin le 24 au soir, lorsque les enfants chantent et frappent gentillement cette bûche souriante afin de faire “naître” des cadeaux. D’autre part, la crèche se partage entre les Rois Mages, l’enfant Jésus et, bien sûr, la figurine du caganer : une homme accroupi et plus ou moins caché par des buissons qui répond à ses besoins physiologiques en plein air.” Daniel, on ne veut pas te juger, mais on trouve tout cela très étrange.

Tunisie

Enis, Partnership Business Development Manager, évoque avec nous le nouvel an musulman  “Le nouvel musulman sera cette année célébré en août et l’un des plats phares est la mloukhia, qui ressemble à une épaisse sauce noire. On la prépare avec de la corète, une plante dont les feuilles donnent une poudre verte. Le vert symbolise la chance et l’espoir pour les Tunisiens. La mloukhiya apporterait la fertilité, le bonheur et les bonnes nouvelles ! Bon, certes, à première vue ce n’est pas très appétissant pour certain.e.s mais croyez-moi c’est absolument délicieux !”

Royaume-Uni

Francis, content writer originaire du Royaume-Uni, nous livre sa version de la célébration : “Au Royaume-Uni, les halls de gares sont envahis de chorales de Noël. Les pubs sont eux aussi bondés par des employé.e.s enivré.e.s … Ironiquement, les églises, elles, sont vides ! A l’exception de la veille de Noël évidemment. C’est le moment que choisissent les quelques catholiques du coin de rendre visite à leur église délabrée avant qu’elle ne soit vendue à un promoteur immobilier et transformée en appartements.” Merci Francis, tout cela nous fait chaud au cœur.

Olivia, assistante de communication, fête Noël chez sa famille dans le Kent depuis sa plus tendre enfance : “Traditionnellement en Angleterre, le déjeuner de Noël (Christmas lunch) est précédé d’un échange de Christmas crackers, sorte de papillotes en papier qui renferment une énigme, un gadget et une couronne en papier (que l’on porte généralement les dix premières minutes du repas et qui se déchire au moindre coup de vent). Au menu : une dinde démesurée servie avec des pommes de terre rôties au four, des légumes, des Yorkshire Puddings et des “pigs in blanket” (saucisses enrobées de bacon), suivi de l’inimitable Christmas Pudding.” On va peut-être se laisser tenter.

Suède

Pour Leo, CTO chez Gymglish, Noël en Suède est essentiellement une fête familiale et féerique : “L’esprit de Noël se fait ressentir dès le 13 décembre à l’occasion de la Sainte Lucie qui célèbre le retour de la lumière après de longues journées d’obscurité. Pour les Suédois, Noël est avant tout une fête de famille, et certain.e.s n’hésitent pas à parcourir des kilomètres (car la Suède est un pays très vaste !) pour rejoindre leurs proches. Au menu : hareng et saumon mariné, pâtés, pain croquant, jambon de Noël et boulettes de viande.” Miam.

Colombie

Pour Laura, content writer, la Colombie, c’est the place to be en décembre ! “La Colombie étant un pays majoritairement catholique, les fêtes de Noël occupent une place importante dans tous les esprits. Le 1er décembre dans les grandes villes, les Colombien.ne.s assistent à l’inauguration des décorations et des lumières (“el alumbrado“) qui durent jusqu’à la première semaine de janvier. Le 7 décembre, la population fête “El Día de las Velitas” (“le jour des bougies”), consacré à la Vierge Marie. Puis, vient le 24 décembre, l’occasion de savourer le traditionnel dîner de famille et de s’échanger de la nourriture typique : natillas (sorte de flan) buñuelos (beignets) et le manjar blanco (une crème dessert).” 

Allemagne

Pour Annabel, content writer italo-allemande, passer Noël avec ses proches est le plus beau cadeau que l’on puisse recevoir : “En Allemagne, en plus des traditionnels calendriers de l’Avent, on a coutume d’allumer une bougie chaque dimanche du mois. On peut également profiter des marchés de Noël et déguster du vin chaud. Le 6 décembre, nous célébrons Nikolaustag (la Saint Nicolas) ; les enfants mettent leur chaussures dehors le 5 décembre au soir, et s’ils ont été sages, leurs chaussures seront pleines de friandises le lendemain matin. Puis, pendant les deux jours de Noël (le 25 et le 26), nous profitons de nos proches autour de spécialités culinaires et du bon vin.” Nous aussi on veut des bonbons dans nos chaussures !

France

Bastien, notre stagiaire développeur nous confie son ressenti : “Cette année, en décembre, j’ai principalement passé mon temps à construire des bureaux et assembler des chaises chez Gymglish. C’est l’une des traditions que je préfère et je ne m’imagine plus passer aucun Noël sans réitérer l’expérience.”

Peu importe la manière dont vous célébrez les fêtes de fin d’année, l’important, c’est de prendre des résolutions que vous allez tenir 3 semaines et surtout de vous améliorer en langues étrangères (oui, on garde le sens du business).

Toute l’équipe Gymglish vous souhaite de belles fêtes !

A Christmas Carol, Edwin L. Marin, 1938

Leave a Reply